Pour sa première escale aux États-Unis, le Borussia Dortmund s'est imposé 3-1 (2-1) contre les Seattle Sounders. Les buts ont été marqués par Marius Wolf, Paco Alcácer et le remplaçant Jadon Sancho. Après le match, les Borussen ont pris le temps de remercier les près de 8 000 supporters du BVB locaux. 

Sous les yeux de 38 000 spectateurs rassemblés au CenturyLink Field, l'équipe de Lucien Favre s'est montrée engagée dès l'entame et s'est procurée des occasions remarquables. Après l'ouverture du score sur un tir appuyé de Marius Wolf (36'), Paco Alcácer a alourdi le score d'un lob de toute grande classe au début de la deuxième mi-temps (50'). À peine cinq minutes plus tard, Jonathan Campbell a réduit le score pour les Sounders. C'est finalement un but du remplaçant Jadon Sancho (77') qui a mis fin au débat. 

Image

L'entraîneur Lucien Favre avait décidé de donner une chance aux jeunes à l'entame et alignait quatre jeunes en titularisant Immanuel Pherai (18), Mateu Morey (19), Tobias Raschl (19) et Leonardo Balerdi (20). Sur une pelouse inhabituelle en gazon artificiel, le jeune onze du BVB a eu besoin d'un certain temps de démarrage. Pherai se faisait remarquer au moment où il manquait le cadre de peu (18') et servait un bon centre pour Alcácer un peu plus tard. De l'autre côté, le deuxième de la Conférence Ouest touchait la barre (27') et marquait un but en hors-jeu (35'). 

Wolf ouvre le score

Image

Heureusement pour le BVB tout en noir, l'ouverture du score tombait juste après : lancé par Götze, Wolf ouvrait la marque à la 37ème minute. Rentré juste avant la pause pour Pherai, le joueur de seulement 16 ans Giovanni Reyna ratait le 2-0 de la tête peu avant le changement de côtés. 

Au retour des vestiaires et après un nouveau changement (Guerreiro pour Piszczek ; Morey permutait du côté gauche au côté droit de la défense), les Borussen profitaient d'une erreur du gardien, qui était sanctionnée par Alcácer d'un lob synonyme du 0-2 (50'). Le suspense revenait à la 55ème minute, au moment où Campbell réduisait à 1-2 de la tête à la reprise d'un corner. 

Au bout de 61 minutes de jeu, Favre procédait à neuf changements et faisait rentrer le capitaine Reus ainsi que les nouveaux transferts Schulz, Brandt et Hazard, qui fêtaient tous leur début avec le maillot jaune et noir, et modifiait la formation (4-2-3-1 au lieu d'un 4-3-3). Sur le premier but avorté de Hazard à la 70ème minute, Reus était légèrement en position hors-jeu tandis que Sancho rétablissait l'écart de deux buts sur une belle action individuelle à près d'un quart d'heure du terme. Les jaunes et noirs s'offraient d'autres possibilités d'enfoncer l'adversaire. 

Alcácer et Sancho buteurs en deuxième période

Lucien Favre a déclaré après le match : « Nous ne sommes pas habitués à jouer sur gazon artificiel. C'est très différent, mais nous nous sommes bien sortis. Nous avons mis beaucoup de rythme dans notre jeu contre un adversaire qui a beaucoup couru. » Roman Bürki s'est exprimé : « Nous sommes très contents de notre premier test et du résultat. Nous avons joué comme nous le voulions et nous avons fait circuler le ballon calmement à l'arrière. »

BVB : Bürki – Piszczek (46' Guerreiro), Balerdi (63' Hummels), Toprak (63' Zagadou), Morey (63' Schulz) – Weigl (63' Witsel) – Wolf (63' Sancho), Raschl (63' Delaney), Götze (63' Reus), Pherai (34' Reyna/63' Brandt) – Alcacer (63' Hazard)
Buts : 0-1 Wolf (37'), 0-2 Alcácer (50'), 1-2 Campbell (55'), 1-3 Sancho (77')
Spectateurs : 37 722

BVB-TV : Les temps forts du match contre le Seattle Sounders FC